Légumes Il y a 93 produits.

Sous-catégories

  • Les "indispensables"

    Intéressons-nous à la patate. Après un rapide sondage, nous nous sommes rendus compte que, bien que familière, elle reste une inconnue pour la majorité des hommes. Il faut les voir, dubitatifs devant le stand de pommes de terre des commerçants. Heureusement, depuis l’avènement des portables, ils peuvent composer le numéro de leur épouse et entonner le naïf couplet habituel «Tu voulais des patates, je suis devant, mais y’en a plein des différentes, je ramène quoi ?». Solidarité masculine oblige, nous allons tenter de débroussailler le terrain de la tubercule…

  • Légumes de saison
  • Tomates

    La tomate colore les étals de nos marchés et nos assiettes tout au long de l’année. Très simple à consommer, elle se prête à une infinité de préparations. Très riche au niveau nutritionnel, elle a de véritables atouts bien-être. Toutes ses qualités en font le légume le plus consommé en France. La tomate est arrivée en France au XVIe siècle après sa découverte en Amérique du Sud. Elle était utilisée, à l’origine, comme plante d’ornement dans les jardins. On trouve des milliers de variétés de tomates dans le monde. Elles se distinguent par leur forme, leur couleur, leur texture et leur goût. Les plus consommées en France sont les tomates rondes, les tomates cerises et les allongées. La tomate, peu calorique, apporte de nombreux nutriments : vitamines (C et E notamment) et minéraux (magnésium et potassium). En cuisine, elle se prépare très facilement et entre dans un grand nombre de préparations aussi bien crue que cuite. Elle se décline même jusqu’au dessert ! Si elle se consomme comme un légume, la tomate est un fruit. La tomate est disponible toute l’année. En cuisine : Mettez du soleil dans vos plats avec la tomate ! Ce légume colorera avec bonheur vos entrées, plats, garnitures ou sauces. Et pourquoi pas, vos desserts ? Vous aurez peut-être à émonder une tomate pour les besoins d’une recette ou bien parce que vous n’aimez pas manger sa peau. Voici la marche à suivre : incisez la base en croix avec un couteau d’office ; plongez-la dans l’eau bouillante durant 30 secondes ; épluchez-la ensuite en retirant la peau avec la pointe du couteau. Dégustée aussi bien crue que cuite, voici nos conseils pour la préparer : Pour une cuisson rapide, mettez-les à la poêle 5 minutes. En sauce, pour un coulis, il faut les laisser cuire 20 minutes. Pour un accompagnement léger, faites-les cuire au four pendant 40 à 45 minutes. Miam ! Miam !!! Agrémentez vos plats d’un condiment à base de tomate crue coupée en petits morceaux. Avec un trait d’huile, assaisonnez le mélange d’échalote et d’herbes fraîches de votre choix ciselées. Simple et facile.

  • Choux

    Légume universel, le chou est une des composantes essentielles de l’alimentation traditionnelle. À chaque région de France sa spécialité à base de chou. Longtemps associé à des plats roboratifs, le chou retrouve aujourd’hui toute sa place dans des préparations légères et raffinées. « Pour les intestins un peu sensibles, faites blanchir vos feuilles de chou à l’eau bouillante pendant 10 min. Jetez l’eau et égouttez le chou, puis passez le un bref instant sous l’eau fraîche pour conserver son beau vert. Poursuivez ensuite la cuisson selon la recette choisie. Vous pouvez aussi rajouter des graines de cumin ou d’anis vert dans l’eau de cuisson pour faciliter la digestion. » D’un apport énergétique faible, le chou est un légume très riche en vitamines. Il apporte également fibres, constituant ainsi un légume allié de votre bien-être.Peu calorique, le chou concentre quantité de bienfaits nutritionnels. Riche en soufre, qui lui donne son goût si spécifique, il agit comme un protecteur de votre vitalité de l’automne jusqu’au printemps. Le chou se consomme de différentes façons, associé à des plats rustiques et traditionnels aussi bien qu’à des préparations plus raffinées. Le plus souvent cuit à la vapeur, il est rapide et facile à préparer. Cru ou cuit, le chou se marie à merveille avec des saveurs relevées, iodées, sucrées, acidulées… Il accompagne aussi, plus traditionnellement, viandes, volailles et poissons. Conservation : Le chou est un aliment rustique qui se conserve très bien au frais. Entreposez-le entier dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, vous pourrez ainsi le garder 1 semaine. Un peu d'histoire : Les premières traces du chou pommé dans l’Histoire remontent à l’Antiquité. Théophraste le mentionne dans ses écrits 300 ans avant notre ère. Son importance majeure dans l’alimentation des Français remonte au Moyen Âge, période à laquelle sa culture se développe. Facile à cultiver, le chou pommé se développe sous des climats variés, ce qui explique le grand nombre de ses variétés. Au début du XXe siècle, on dénombre ainsi quelque 250 espèces différentes en France. Le chou-fleur est probablement originaire du Proche-Orient. Les Grecs et les Romains le connaissent et l’apprécient dès l’Antiquité. Mais celui-ci tombe ensuite dans l’oubli pendant une longue période. En Europe, on ne redécouvre le chou-fleur qu’au XVIe siècle, grâce à des marins italiens qui le ramènent du Levant… Mais en France, il devient surtout tendance au XVIIe siècle, grâce au jardinier de Louis XIV, La Quintinie. Celui-ci importe alors ses graines de Chypre. Quelques années plus tard, on parvient à développer sa culture par semis. Le chou-fleur, alors très apprécié du roi Louis XV, devient populaire. Dès la fin du XIXe siècle, près de vingt variétés de choux-fleurs sont produites dans l’Hexagone, devenu l'un des pays spécialistes de ce légume.

  • Champignons
  • Les légumes anciens
  • "Les courges"

    Au veille des fêtes d’Halloween, faites plaisir à vos enfants ! Faites leur décorer de beaux potirons et profitez-en pour faire un délicieux repas propice à l’occasion !

    PETITES INFORMATIONS :

    PROPRIETES NUTRITIONNELLES et BIENFAITS : 
    - composé à 92 % d’eau, il n’est pas très énergétique, ni calorique (20 kcal pour 100 g).
    - efficace contre la prévention des calculs rénaux.
    - riche en potassium (323 mg pour 100 g)
    - idéal contre l'hypertension : régule la pression artérielle et la transmission de l'influx nerveux au cerveau. 
    - riche en vitamine A.
    - propriétés anti-oxydantes reconnues. 

    CONSERVATION : 
    Entier :
    - plusieurs mois entre 10 et 20°C.
    La Chair :
    - congelée.
    - stérilisée en bocaux. 

    DEGUSTATION : 
    La chair :
    - en purée
    - en soupe
    - en gratin
    - en tarte
    - à la poêle en petits dés
    Les graines :
    - à l’apéritif : grillées et salées

    Ø histoire : 
    Communément appelé citrouille, le potiron a une chair plus subtile et sucré, la citrouille étant exclusivement destinée à nourrir le bétail. 
    Originaire d'Amérique centrale, le potiron s'est implanté en Europe dès le XVIème siècle. En plus de son apport nutritionnel important, le potiron était souvent utilisé dans la confection de gourdes ou encore de récipients et d'ustensiles de cuisine (bol, louche). Ce recyclage pratique en faisait par conséquent un aliment très recherché. Si aujourd'hui on l'utilise avant tout pour ses propriétés gustatives, le potiron sert aussi d'élément de décoration indispensable à la fête d'Halloween (31 octobre).
    En France, le potiron se cultive essentiellement dans le sud-est, et se récolte chaque année d'octobre à décembre. 
    Les deux variétés de potiron les plus consommées en France sont le Jaune Gros de Paris et le Rouge Vif d'Etampes. Egalement très présent en cuisine, le Potimarron, possède une chair plus crémeuse, dont le goût sucré évoque la saveur du marron.

  • Crudités
  • Légumes secs
par page
Résultats 1 - 24 sur 93.
Résultats 1 - 24 sur 93.